Actualité

LES NOCES DE CANA

Résidence d’Hervé Priou

Du 16 au 28 février 2015

SURPATTE/VERNISSAGE/CLÔTURE :  SAMEDI 28 FEVRIER A PARTIR DE 18H30

affiche01

Tout au long de la résidence, des informations (horaires d’ouvertures, événements, programmations… ) au jour le jour sur : www.leslimbes.worpress.com et sur la page facebook des Limbes

_________________________________________________
_________________________________________________

Les noces de Cana. Ce serait plutôt celle de Bosch que de Giotto, plutôt Van Balen que Véronèse et globalement, plutôt Braque que Vasarely. Il y aura de l’eau, et il y aura du vin. Il y aura à boire et à manger.

Au fil de ces deux semaines, et pendant qu’une grande installation boostée au glutamate jaillira dans l’espace des Limbes, un programme de rendez-vous improvisé au jour le jour sera proposé.

Informations à venir, donc, sur la page facebook et sur le site des Limbes.

« Le travail d’Hervé Priou est une grande célébration. Tantôt joyeuse, tantôt inquiète, elle fête les mutations de notre époque transitoire. Partant du postulat selon lequel le réel est aussi malléable que pluriel, l’artiste utilise ces mutation comme un répertoire de forme dont il se sert pour bâtir, petit à petit, une image singulière de la réalité. »
_________________________________________________
_________________________________________________

Les Limbes 7 rue Henri Barbusse 42000 Saint Étienne

www.hervepriou.com
www.leslimbes.worpdress.com
https://www.facebook.com/LesLimbes et https://www.facebook.com/events/1589498981264241

 

_________________________________________________
_________________________________________________

_________________________________________________
_________________________________________________

 

FORMULES

SOIRÉE UNIQUE LE MARDI 3 MARS A PARTIR DE 18H

Performances – Installations – Vidéos – Livres d’Artistes

___________________________________________

BENOIT CASAS /// ANNE LE TROTER /// PATRICIA & MARIE FRANCE MARTIN /// SABRINA SOYER /// MARIJKE BEDLEEM, JULIE LABORDE, MARGOT SEGRETO /// GAS & CHRYSIS BARTHELY, WILLEM BETASSAMY, ANDRE BLINC, MATT COCO, THOMAS LIHN, ANTOINE PALMIER-REYNAUD, JOHAN SORDELET, ANGELA THUDER

___________________________________________
___________________________________________

435 Boulevard Louis Nelter 42000 Saint Étienne
En présence des artistes
___________________________________________
___________________________________________

 

CARTON FORMULES web

___________________________________________
___________________________________________


INTENTION

En résonance avec le thème des «avant-gardes littéraires», il y a une volonté de proposer une exposition qui n’est pas une exposition d’histoire de l’art, mais un excursion dans des expérimentations et productions artis­tiques contemporaines, non historicisées, non-digérées. Des productions en train de se faire, en rapport étroit avec le texte ou la littérature.
L’évènement se déroulera sur une soirée seulement. Les artistes proposeront des installations, des vidéos et des performances. Des livres d’artistes seront également présentés.
Une petite édition de l’exposition sera disponible le jour de l’évènement

___________________________________________

FORMULES

La formule est un texte particulier, qui active des représentations. Elle est littéraire mais est plus que ça, elle porte une charge, c’est une modalité de la littérature. La littérature peut porter des formules (il faut être un peu magicien, les bons écrivains sont peut être des magiciens), comme des représentations, mais elle peut aussi glisser sans être retenue.

Les deux, formule et littérature, s’écartent nécessairement de la chose. Ce sur quoi la formule a de l’effet c’est sur le monde de la représentation, c’est sur l’agencement-machine des représentions intérieures, celui que je porte, qui m’habite, celui avec lequel je vis et qui me conditionne. Comme la littérature dans un sens, mais la formule est un moment de la littérature, un précipité, plus fort, plus intense, plus actif.

Un grand syntagme littéraire, une histoire par exemple, peut être de même nature que la formule – une grande et longue formule – qui se cristallisera en une charge dans la digestion de sa lecture ou de son écoute. Une charge, intuitive, ou rationnelle, qui se transmute, qui s’emboite comme un engrenage, dans la machinerie. Jusqu’à ne plus être une représentation, mais quelque chose d’efficace, de fonctionnel, qui se branche, ou qui retourne, se greffe à la Volonté (Schopenhauer), qui redevient pré-langage, seulement motus, a-signifiant.

Alors, à ce moment là, la formule aura été efficace – ou la littérature aura été efficace. Lorsqu’elle aura activé en dehors, ou après la représentation ; dans un deuxième temps, non plus comme représentation, mais comme force génératrice, et génératrice elle même de représentations.

Et il semble que ce soit une caractéristique de la formule magique, d’un sort lancé qui fait mouche, une sorte de possession avec ou sans consentement (quand elle trouve un écho que je ne maîtrise pas).

https://www.facebook.com/events/692119924232441

_________________________________________________
_________________________________________________

_________________________________________________
_________________________________________________

 

Marie-Louise Cartel se dévoile

 

L’association Marie-Louise Cartel a l’honneur de vous convier à sa grande soirée de lancement. Elle vous accueille à la galerie Les Limbes, le vendredi 6 mars à partir de 18h.

C’est l’occasion pour vous de découvrir
– les fondements et buts de cette association,
– le n°0 de son fanzine Mords, Lèche, Croque,
– une exposition décalée de la vie de Marie-Louise,
– acquérir les œuvres des jeunes artistes du Master 2 professionnel édition d’art – Livre d’artiste,
mais aussi d’adhérer à l’association.

https://www.facebook.com/events/1402547033385488

 

Communiqué de presse MLC

 

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :