FORMULES


 

SOIRÉE UNIQUE LE MARDI 3 MARS A PARTIR DE 18H

Performances – Installations – Vidéos – Livres d’Artistes

___________________________________________

BENOIT CASAS /// ANNE LE TROTER /// PATRICIA & MARIE FRANCE MARTIN /// SABRINA SOYER /// MARIJKE BEDLEEM, JULIE LABORDE, MARGOT SEGRETO /// GAS & CHRYSIS BARTHELY, WILLEM BETASSAMY, ANDRE BLINC, MATT COCO, THOMAS LIHN, ANTOINE PALMIER-REYNAUD, JOHAN SORDELET, ANGELA THUDER

___________________________________________
___________________________________________

435 Boulevard Louis Nelter 42000 Saint Étienne
En présence des artistes
___________________________________________
___________________________________________

 

CARTON FORMULES web

___________________________________________
___________________________________________


INTENTION

En résonance avec le thème des «avant-gardes littéraires», il y a une volonté de proposer une exposition qui n’est pas une exposition d’histoire de l’art, mais un excursion dans des expérimentations et productions artis­tiques contemporaines, non historicisées, non-digérées. Des productions en train de se faire, en rapport étroit avec le texte ou la littérature.
L’évènement se déroulera sur une soirée seulement. Les artistes proposeront des installations, des vidéos et des performances. Des livres d’artistes seront également présentés.
Une petite édition de l’exposition sera disponible le jour de l’évènement

___________________________________________

FORMULES

La formule est un texte particulier, qui active des représentations. Elle est littéraire mais est plus que ça, elle porte une charge, c’est une modalité de la littérature. La littérature peut porter des formules (il faut être un peu magicien, les bons écrivains sont peut être des magiciens), comme des représentations, mais elle peut aussi glisser sans être retenue.

Les deux, formule et littérature, s’écartent nécessairement de la chose. Ce sur quoi la formule a de l’effet c’est sur le monde de la représentation, c’est sur l’agencement-machine des représentions intérieures, celui que je porte, qui m’habite, celui avec lequel je vis et qui me conditionne. Comme la littérature dans un sens, mais la formule est un moment de la littérature, un précipité, plus fort, plus intense, plus actif.

Un grand syntagme littéraire, une histoire par exemple, peut être de même nature que la formule – une grande et longue formule – qui se cristallisera en une charge dans la digestion de sa lecture ou de son écoute. Une charge, intuitive, ou rationnelle, qui se transmute, qui s’emboite comme un engrenage, dans la machinerie. Jusqu’à ne plus être une représentation, mais quelque chose d’efficace, de fonctionnel, qui se branche, ou qui retourne, se greffe à la Volonté (Schopenhauer), qui redevient pré-langage, seulement motus, a-signifiant.

Alors, à ce moment là, la formule aura été efficace – ou la littérature aura été efficace. Lorsqu’elle aura activé en dehors, ou après la représentation ; dans un deuxième temps, non plus comme représentation, mais comme force génératrice, et génératrice elle même de représentations.

Et il semble que ce soit une caractéristique de la formule magique, d’un sort lancé qui fait mouche, une sorte de possession avec ou sans consentement (quand elle trouve un écho que je ne maîtrise pas).

https://www.facebook.com/events/692119924232441

___________________________________________

ARTISTES

___________________________________________

Benoit Casas,

né en 1969

Benoit Casas, est un poète contemporain, plasticien, traducteur et éditeur (éditions NOUS). Il réalise entre autre des lec­tures performances.

« Au commencement plus tard aujourd’hui et encore : des verbes.
Une vie est un effort pour persévérer dans le faire.
Constitue des objets juxtapose des jours organise des gestes. […]
»

(texte de Benoit Casas)


http://www.nonfiction.fr/article-6624-poetri_5__la_poesie_generique_entretien_avec_benoit_casas.htm
www.editions-nous.com/

___________________________________________

Sabrina Soyer

née en 1984

Sabrina Soyer utilise à la fois l’écriture, la photographie, le volume et la vidéo pour donner lieux à des installa­tions hybrides où se mêlent des personnages décrits au travers de la littérature et l’histoire de personnes réelles. Les textes, essais ou romans, sont souvent un point de départ dans son travail pour engager des formes qui questionnent le déplacement entre les langages et les époques (texte institut français)

http://www.parcsaintleger.fr/?p=3425

___________________________________________

Anne Le Troter

née en 1985

« D’une manière ou d’une autre, j’écris. J’écris au moyen d’enregistrements oraux, résultats de mes journées passées à l’atelier à travailler la matière, donnant lieu à l’heure du couché à mes «pensées-sons». C’est marteler par les choses qui reviennent, qui font le tour, les rythmes entêtant que l’effet boomerang m’a mise en face du rapport à mon corps. La danse de l’écrivain et ma boite à musique. Ma danse de micro, seule, derrière mon enregistreur, dans ma chambre, sorte de karaoké personnalisé. La danse chez moi ça se marche, marche désorganisée accompagnée de petits bonds dans la chambre, là où se faire se peut. » (texte de Anne Le Troter)

http://anneletroter.tumblr.com/

___________________________________________

Particia et Marie France Martin

nées en 1956

Marie-France et Patricia Martin pratiquent, depuis 2001, une écriture performative scénique dans laquelle elles incluent différents médias.« Narratrices-personnages, les SM [Sœurs Martin] créent une distance référentielle entre vécu et performance pour créer leur machine imaginaire […] » (Texte de P&MF Martin)


www.vimeo.com/martinsisters

___________________________________________

Marijke Bedleem, Julie Laborde, Margot Segreto

Angelica Liddell est une artiste, auteur, metteuse en scène et interprète de ses propres créations. Ses mots, d’une poésie crue et violente, sont ceux de la souffrance intime et collective, l’une et l’autre étant indisso­ciables pour elle. Elle a voulu par son ouvrage Maudit soit l’homme qui se confie en l’homme, réinventer le monde par la fabrication d’un abécédaire.

Marijke Bedleem, Julie Laborde et Margot Segreto ont voulu confier les mots de cet abécédaire à des per­sonnes venant d’horizons divers : vétérinaire, peintre, producteur de fruit, institutrice, scénographe, photo­graphe, comédien… Depuis décembre 2012, chacun a pris un temps de recherche, de questionnement afin de proposer des formes que ce mot leur inspire. (Texte de Marijke Bedleem, Julie Laborde & Margot Segreto)

___________________________________________

Gas & Chrysis Barthely, Willem Betassamy, Andre Blinc, Matt Cocco, Thomas Lihn, Antoine Palmier-Reynaud, Johan Sordelet, Angela Thuder

« Dans le cadre de formules, Antoine Palmier-Reynaud propose une sculpture qui prend la forme d’une exposition collective à l’échelle d’un socle d’environ un mètre carré.

Depuis cet élément artistique, qui est tout autant une œuvre architecturale il accueil une exposition dans laquelle il invite sur le mode du featuring, comme dans la musique populaire, des artistes et des avatars d’artistes qui installeront leurs œuvre à l’échelle de la sculpture. In situ. Il s’agit la d’un site in sculpture. Comme une exposition collective. Comme un groupe
L’artiste prétend ici négocier sa place au monde comme un buveur de nuages.
(Texte de Gas & Chrysis Barthely)

http://www.attrape-couleurs.com/wp-content/uploads/2015/02/wathever-works.pdf
http://www.attrape-couleurs.com/wp-content/uploads/2015/02/PERFORMANCES-ET-ACTIONS-PUBLIQUES.pdf

___________________________________________

___________________________________________

LIVRES D’ARTISTES

___________________________________________

(prêts de : La Bibliothèque universitaire de Saint Étienne, Éditions le Réalgar et de la Librairie La Ciguë)

Pierre ALECHINSKY & Salah STETIE // Jacquie BARRAL & Dominique TORRENTE // Ricardo BLOCH // Jean-Luc BRIGNOLA & André PIERRE DE MANDIARGUES // Michel BUTOR & François MOUROTTE // Andrée CHEDID // Jean-Gabriel COSCULLUELA & Anik VINAY // Marie DROUIN // Chantal FONTVIELLE // Christian GARRIER // Nicolas GEISER // Stéphane GUILLANDON // Christine GUINAMAND & Lionel BOURG // Nastasiea HADOUX // Jonathan HERNANDEZ // François MOUROTTE & Jean Noël BLANC // Martin PARR // Clément PARADIS // Pierre PINNONCELLI & Hugo BALL // Jean-Marc SCANREIGH & Jacques JOSSE // Laurent SFAR // DER TOT // Bernard VENET // Bernard VILLERS

___________________________________________

___________________________________________

SOIREE UNIQUE LE MARDI 3 MARS 2015 A PARTIR DE 18H

435 Boulevard Louis Nelter 42000 Saint Étienne

Une édition de l’exposition sera disponible le soir de l’événement (en partenariat avec MARIE LOUISE CARTEL)

Une vente aux enchères d’éditions originales autour des littératures d’avant-gardes du XXème (Artaud, Breton, Boltanski, Filiou, Foucault, Picasso, Warhol…), ainsi que des œuvres des artistes de l’exposition formules aura lieu le Samedi 7 Mars 2015

___________________________________________

ACCÈS

435 Boulevard Louis Nelter 42000 Saint Étienne

E70 – A72 sortie 14 // Bus 14 (départ chateaucreux) arrêt POMPIDOU // Bus 8 (départ Carnot) & S9 (départ Jean Moulin & Chateaucreux) arrêt COLL. M.SEGUIN

___________________________________________

infos : 06 89 68 66 58

Commissariat : Akim Pasquet

Mécénat : Société Stéphanoise d’Enchères

Partenaires : Société Stéphanoise d’Enchères, Les Limbes, Librairie La Ciguë, éditions Marie Louise Cartel, Bibliothèque Universitaire Jean Monnet, éditions Le Réalgar.

%d blogueurs aiment cette page :